BARBIER, René. L'éthique éducative : une problématisation. CIRP, juin 2011. 79 p.

Mots clés : éducation, éthique, morale, philosophie, valeurs


BERGEN, Véronique, HOUSSIN, Xavier. Ecrire, écrire, pourquoi ? Véronique Bergen. Entretien avec Xavier Houssin. Éditions de la Bibliothèque publique d’information, OpenEdition Books, 2014, 22 p.

Présentation : Véronique Bergen est belge. Elle est née à Bruxelles en 1962 d’une mère néerlandophone. Après des études de philologie romane et de philosophie à l’Université Libre de Bruxelles et un doctorat en philosophie à Paris VIII, elle a enseigné la littérature et la philosophie de l’art. Elle est membre du comité de lecture de la revue Lignes. Son œuvre, commencée il y a quinze ans, couvre la poésie, le roman et l’essai philosophique – kaléidoscope des modes et des temps. Il y a dans ses ouvrages une infinie recherche des chemins du langage, une archéologie des passions, des élans, une remise à jour permanente de la mémoire. Elle a publié en 2008 Fleuve de cendres aux Éditions Denoël, roman des douloureuses réécritures du rebours, quand le passé des camps et de la guerre vient enfouir les vies et ensabler les mots.

Mots clés : écriture, écrivain, entretien, musique, poésie


GALICHET, François. Pratiquer la philosophie à l'école. 15 débats pour les enfants du cycle 2 au collège. Nathan, 2004.

Présentation : Une demi-heure de débat hebdomadaire est aujourd'hui inscrite au programme des cycles 2 et 3. Pour autant, on peut ressentir une certaine retenue, voire une véritable appréhension à pratiquer la philosophie en classe. Cet ouvrage répond à ce souci en rendant la philosophie accessible, sans simplification excessive, ni propos convenus. Partant de quinze questions simples (Est-ce que tout le monde est pareil ? Qu'est-ce qu'un ami ? Qu'est-ce qui est juste ? etc.), au plus près des préoccupations des enfants, et se fondant sur des expériences menées dans plusieurs classes, l'auteur donne aux enseignants les moyens de mener une véritable réflexion analytique en dépassant les idées reçues et en approfondissant les propos des enfants. Chaque fiche est construite sur un modèle rigoureux après une introduction qui vise à démontrer ce qui fait débat dans le sujet proposé, celui-ci est posé sous formes de questions claires et précises afin de permettre aux enfants de se familiariser avec lui. L'auteur présente ensuite le déroulement d'un atelier type. Des extraits de textes ou des illustrations permettent enfin de prolonger chaque question en l'approfondissant éventuellement en fonction de l'intérêt et/ou du niveau des élèves.

Mots clés : philosophie, éducation, atelier


GAUCHET, Marcel. L'impossible entrée dans la vie. Yapaka, 2007.

Présentation : C'est principalement, suggère l'auteur, le processus d'entrée dans la vie, à travers le système éducatif, qui est mis en difficulté par deux séries de changements situés respectivement en amont et en aval de ce processus. En amont, Marcel Gauchet analyse au travers de la question du désir « les conditions sociales et psychiques dans lesquelles les enfants sont attendus, conçus, procrées, mis au monde et les conditions sociales et psychiques dans lesquelles il revient à ces enfants de grandir, d’être éduqués, de devenir adulte et de s’inscrire dans la société ».

En aval, l'auteur montre la dévalorisation du statut de l'adulte, perçu comme limitatif par rapport au nouvel idéal de l'individu, rester jeune. Rester jeune, c'est avant tout rester affranchi de déterminations aussi longtemps que possible, dans le cadre d'une vie longue, ouverte à plusieurs recommencements.

Marcel Gauchet est philosophe, directeur d'études à l’école des hautes études en sciences sociales et responsable de la rédaction de la revue "Le Débat" (Gallimard). Auteur de nombreux livres et articles, il vient de publier les deux premiers tomes d'un ouvrage intitulé "L'avènement de la démocratie" (Gallimard, 2007).

Mots clés : éducation, enfant, développement,indivisualisme, philosophie


KANT, Emmanuel. Traité de pédagogie. Auguste Durand, 1855. Disponible sur Wikisource.

Présentation :  " L’homme est la seule créature qui soit susceptible d’éducation. Par éducation l’on entend les soins (le traitement, l’entretien) que réclame son enfance, la discipline qui le fait homme, enfin l’instruction avec la culture. Sous ce triple rapport, il est enfant, — élève, — et écolier."

Mots clés : culture, éducation, philosophie de l'éducation, 19e siècle


LOCKE, John. Quelques pensées sur l'éducation. (1693). Vrin, 1966. 287p. Les classiques en sciences sociales.

Présentation : " Un esprit sain dans un corps sain, telle est la brève, mais complète, définition du bonheur dans ce monde. L'homme qui possède ces deux avantages n'a plus grand'chose à désirer. Celui auquel manque l'un ou l'autre ne saurait guère profiter de n'importe quel autre bien. Le bonheur ou le malheur de l'homme est en grande partie son oeuvre "

Mots clés : histoire de l'éducation, philosophie de l'éducation, 17e siècle


MEIRIEU, Philippe. Le pédagogue et les droits de l'enfant : Histoire d'un malentendu ? Editions du Tricorne & Association suisse des amis du Dr Korczak, 2002.

Présentation : La Convention Internationale des Droits de l'Enfant, adoptée en 1989 et dont Janusz Korczak fut le précurseur, est, tout à la fois, un texte de référence et un document âprement discuté. Si les articles qui concernent la protection de l'enfant ne prêtent guère à débat, ceux qui décrètent sa liberté d'opinion, d'expression, de conscience, de communication ou d'association sont parfois considérés comme la négation même de l'éducation, la promotion de l'enfant-roi et le signe d'une grave démission des adultes. Qu'en est-il réellement ? Peut-on lever les malentendus qui règnent autour de ce texte essentiel ?

 

Mots clés : législation, enfants, éducation


ROUSSEAU, Jean-Jacques. Emile, ou de l'éducation. 1762. Wikisources.

Présentation : en 1756 Madame de Chenonceaux avait demandé à JJ Rousseau ses idées sur l'éducation. En 1760, il avait annoncé son livre : "il me reste à publier une espèce de traité d'éducation plein de mes rêveries accoutumées".

Mots clés : histoire de l'éducation, pédagogie, philosophie de l'éducation 18e siècle